La journée commémorative de l’activité CW de l’AMSAT en mémoire de W2RS aura lieu le 1er janvier 2023.

En mars 2022, la communauté AMSAT a perdu l’un de ses pionniers lorsque Ray Soifer, W2RS, est devenu une clé silencieuse. En plus de ses nombreuses contributions à l’AMSAT et à la communauté mondiale des satellites amateurs, Ray était également l’organisateur de longue date de la journée d’activité CW de l’AMSAT – anciennement AMSAT Straight Key Night – organisée conjointement avec l’événement de l’ARRL le jour de l’an. En reconnaissance des longs services rendus par Ray à l’AMSAT et de son vif intérêt pour les opérations en CW par satellite, l’AMSAT a le plaisir d’annoncer que la journée d’activité CW de l’AMSAT sera désormais connue sous le nom de W2RS Memorial AMSAT CW Activity Day en l’honneur de Ray.

Les règles sont simples – opérer en CW via n’importe quel satellite amateur entre 0000 UTC et 2359 UTC le 1er janvier 2023. Les clés droites et les bogues sont encouragés, mais pas obligatoires. Il n’est pas nécessaire de tenir un journal, mais les opérateurs sont encouragés à soumettre un rapport de leur activité à l’AMSAT-BB. Les photos et les clips vidéo de l’activité sont également encouragés – postez-les sur Twitter et marquez @AMSAT.

N’oubliez pas d’utiliser la puissance minimale requise pour la communication, car les modes porteurs constants, y compris le CW, peuvent perturber le fonctionnement des transpondeurs des autres utilisateurs.

Source AMSAT

Le satellite CAS-5 désigné Fengtai-OSCAR 118 (FO-118)

Le 9 décembre 2022, le satellite CAS-5A a été lancé à bord d’un lanceur Smart Dragon-3 Y1 depuis la plate-forme de lancement maritime chinoise en mer Jaune. Le Chinese Amateur Satellite Group (CAMSAT), en étroite collaboration avec les autorités éducatives locales, a conçu, construit, testé et gère le satellite CAS-5A. Trente et un étudiants de dix écoles secondaires ont appris la conception, la fabrication et les applications du satellite grâce à des cours éducatifs initiés par CAMSAT et l’institution éducative de Fengtai. Le satellite transporte des transpondeurs linéaires V/u et H/u, un répéteur FM V/u et des balises de télémétrie CW et GMSK pour les radioamateurs.

À la demande de CAMSAT et de l’équipe CAS-5A, l’AMSAT désigne le satellite sous le nom de Fengtai-OSCAR 118 (FO-118). Nous félicitons toutes les équipes impliquées, les remercions pour leur contribution à la communauté des satellites amateurs et leur souhaitons un succès continu sur ce projet et les projets futurs.

Le manuel utilisateur du satellite est disponible via le lien : https://site.amsat-f.org/download/118711/?tmstv=1671383390

Type de télémétrie Fréquence de montée Fréquence de descente Puissance RF Taux/Débit de données Largeur de bande Spectre Modulation RF
Balise télémétrie CW 435,570 MHz 20 dBm 22 bpm
Télémétrie GMSK 435,650 MHz 25 dBm 4800/9600 bps
Transpondeur linéaire V/U 145,820 MHz 435,540 MHz 23 dBm 30 kHz Inversé
Transpondeur FM V/U 145,925 MHz 435,600 MHz 23 dBm 16 kHz FM
Transpondeur linéaire H/U 21,435 MHz 435,505 MHz 23 dBm 15 kHz Normal
Commande à distance de téléchargement de photos 145,975 MHz FM, déviation de fréquence ±3 kHz – sous porteuse DTMF

Demandez votre QSL pour MTCUBE-2 et CELESTA

La fin de mission est arrivée pour les satellites MTCUBE-2 et CELESTA. Le centre spatial de Montpelier, pour remercier les radioamateurs de leur contribution a édité des cartes QSL. Vous pouvez les demandez en envoyant vos nom, prénom, adresse et indicatif csum-radioham-contact [@] umontpellier [.] fr.

Pour en savoir plus,

Lancement d’un nouveau satellite chinois CAS-10 prévu le 18 décembre 2022

Le satellite CAMSAT XW-4 (CAS-10) a été lancé vers la station spatiale chinoise le 12 novembre 2022 à bord du vaisseau spatial chinois Tianzhou-5. Il a été lancé par le véhicule de lancement Long March-7 Y6 depuis le centre de lancement de Wenchang, à Hainan, en Chine.

Il est actuellement prévu que le satellite XW-4 (CAS-10) soit éjecté de la station spatiale chinoise à 01h30 UTC le 18 décembre 2022.

Les fonctions du satellite XW-4 (CAS-10) comprennent une balise de télémétrie UHF CW, la transmission de données de télémétrie GMSK, transpondeur linéaire en mode V/U, caméra spatiale en bande de lumière visible.

Les TLE seront au démarrage les mêmes que la station spatiales chinoise.

Une fois que le satellite aura terminé le test en orbite et qu’il fonctionnera normalement, le téléchargement des photos de la caméra spatiale sera ouvert aux radioamateurs du monde entier. Lorsque le satellite recevra la commande de télécommande correspondante, le canal de télémétrie GMSK sera utilisé pour transmettre les informations et les données relatives aux photos.  Les données télémétriques cesseront d’être envoyées dans ce mode.

Le satellite XW-4(CAS-10) à une structure de CubeSat 8U et une masse d’environ 12 kg, avec une enveloppe en orbite d’une taille de 100 cm.

La taille de l’enveloppe en orbite est de 1007x790x475 mm, avec quatre panneaux solaires et un système de contrôle d’attitude stabilisé sur trois axes.  La consommation est estimée à 18,3 watts.

Fonctionnalité Fréquence montante Fréquence descendante Puissance Vitesse Détails
Balise de télémétrie CW 435,575 MHz 20 dBm 22 wpm
Télémétrie GMSK 435,725 MHz 23 dBm 4800 bps
Transpondeur linéaire V/U 145,870 MHz 435,180 MHz 20 dBm Bande passante : 30 kHz
Spectre inversé
Télécommande de téléchargement de photos Bientôt disponible…

Le détail est donné dans le manuel utilisateur : https://site.amsat-f.org/download/118699/?tmstv=1671303028

Source : AMSAT-SM, AMSAT-NA, BA1DU

HAMEXPO 2022 : AMSAT-Francophone présente & conférence à 10h15

L’AMSAT-Francophone sera présente à HAMEXPO 2022 qui se déroule le 22 octobre 2022 au Mans

Une conférence sera donnée à 10h15 :

Bilan de l’activité Spatiale Radioamateur 2022 et le futur

Notamment : Présentation de la carte SPINO qui sera embarquée à bord du satellite UVSQsat 7.

Pour toutes informations sur HAMEXPO : Salon HAMEXPO 2022 Le Mans (r-e-f.org)

Suivez le colloque AMSAT-UK en ligne

Le colloque de l’AMSAT-UK a lieu le 8 et 9 octobre à  Kents Hill Park Conference Centre, Timbold Drive, Milton Keynes, MK7 6BZ.

Pour ceux qui ne peuvent s’y rendre, les conférences sont diffusées en directe via le lien :

https://batc.org.uk/live/amsatuk2022

L’agenda est disponible :

colloquium-2022.pdf (wordpress.com)

Préparez vous à recevoir la sonde lunaire : OMOTENASHI qui devrait être lancé le 29 août 2022

Le 29 août 2022, la mission Artemis-1 embarquant le vaisseau spatial Orion devrait être lancée à partir du centre spatial Kennedy en Floride.  Ce vol d’essai d’une durée de 42 jours va faire le tour de la lune. Avec la mission principale « Artemis-1 », 10 satellites cubeSat volent en cours de route – LUNAR-ICECUBE, OMOTENASHI, TEAM MILES, LUNIR, NEA-SCOUT, BIOSENTINEL, CUSP, EQUULEUS, LUNAH-MAP, ARGOMOON.

Pour les radioamateurs, le vaisseau spatial expérimental (SC) « OMOTENASHI » de l’Agence spatiale japonaise est intéressant.

Omotenashi (Hospitality) est un nanosatellite CubeSat 6U mesurant 10×20×30 cm et pesant 14 kg, développé par l’Agence spatiale japonaise (JAXA) et l’Institut des sciences spatiales et astronautiques du Japon pour démontrer la possibilité d’un très petit atterrisseur lunaire.

Le vaisseau spatial est équipé de deux panneaux solaires déployables et de batteries lithium-ion. Après avoir mesuré la situation de rayonnement à l’approche de la Lune, le module de descente OMOTENASHI pesant 0,7 kg effectuera un atterrissage semi-rigide à la surface de la Lune. Pour l’atterrissage, un moteur à combustible solide pesant 6 kg et un airbag (vitesse d’atterrissage de 30 m/s) seront utilisés. Une fois à la surface de la Lune, l’atterrisseur pendant 2-3 heures transmettra des données, fonctionnant à partir d’une batterie d’une capacité de 30 Wh.

OMOTENASHI est activement contrôlé par un système de contrôle d’attitude ultra-petit comprenant un tracker d’étoile, un capteur solaire, un IMU, une roue de réaction, et un propulseur à jet de gaz froid. Pour plus de détails, vous pouvez consulter : https://www.isas.jaxa.jp/home/omotenashi/JHRCweb/jhrc.html

Il y aura des balises UHF CM/PSK/PM/PSK31, avec 1 watt RF, sur le module orbital et la sonde de surface. CisLunar explorer, MIT KitCube et Lunar IceCube devraient partager le même lancement.

Pour la communication avec la Terre, le vaisseau spatial OMOTENASHI dispose de deux émetteurs UHF et en bande X.

Fréquences du vaisseau spatial en bande X « OMOTENASHI »

Fréquences :

  • 8494,53 MHz, BW: 10920 kHz;
  • 7230 MHz, BW: 2160/3660 kHz;

Fréquences de la bande UHF du vaisseau spatial OMOTENASHI

Module orbital DOWNLINK

Fréquence : 437.31 MHz

Antenne SRR Polarisation Linéaire

Modulation balise, PSK31  – Mot de synchronisation C1 (code ASCII)

Puissance 30dBm

Sonde de surface DOWNLINK

Fréquence :  437.41 MHz

Antenne en F inversé4 : Polarisation LHCP(, RHCP)

Modulation  FM, PSK31, PCM-PSK/PM  Mot de synchronisation  C1 (code ASCII)

Puissance : 30dBm

Les amateurs peuvent accéder en permanence au TLE le plus récent sur https://bit.ly/3wyopTr. Ce fichier sera écrasé lorsque nous aurons calculé le TLE suivant pendant le fonctionnement.

Source : ANS / r4uab

21 juillet 2022 : 10 satellites lancés à partir de l’ISS ( voix / SSTV / Data) – QSL

Le 21 juillet 2022, au cours d’une sortie dans l’espace effectuée par Samantha Cristoforetti IZ0UDF et Oleg Artemyev, 10 CubeSats de radio amateur ont été déployés depuis la Station spatiale internationale.

Sur son site Web, Dmitry Pashkov R4UAB (https://r4uab.ru) rapporte :

Le 21 juillet 2022, pendant les activités extravéhiculaires (VKD-54), le cosmonaute russe Oleg Artemyev a déployé dix petits engins spatiaux russes (MKA) – SWSU-55 No. 1 & R-390 (SWSU No. 5), SWSU-55 No. 2 (SWSU No. 6), SWSU-55 No. 3 (SWSU No. 7), SWSU-55 No. 4 (SWSU No. 8), SWSU-55 n° 5 (SWSU n° 9), SWSU-55 n° 6 (SWSU n° 10), SWSU-55 n° 7 & R-390 (SWSU n° 11), SWSU-55 n° 8 (SWSU n° 12), « Tsiolkovsky-Ryazan 1 » et « Tsiolkovsky-Ryazan 2 » selon le programme de l’expérience spatiale « Radioskaf ».

Les satellites de la série SWSU ont été développés à l’Institut de recherche sur l’instrumentation spatiale (qui fait partie de Roscosmos) et les systèmes radioélectroniques de l’Université d’État du Sud-Ouest (SWSU). Le principal développeur des satellites de la série SWSU est Egor Shilenkov (UB3WCL), candidat en sciences techniques, directeur du Centre d’instrumentation spatiale, de recherche avancée et de développement de la Southwestern State University.

La mission des satellites de la série SWSU est de créer un réseau d’information de pair à pair. Au sein de ce réseau, la retransmission et la transmission parallèle vers le point de surveillance au sol sont organisées.

– Etude du champ magnétique terrestre.

– mesure du bruit de l’émission radio dans l’espace.

– transmission de photos (SSTV) et de messages vocaux (AUDIO) aux radioamateurs du monde entier. Pour chaque satellite, une phrase personnelle sera choisie, qui sera traduite en 8 langues différentes.

Les satellites Tsiolkovsky-Ryazan 1/2 sont dotés d’un équipement de transmission radio spécial conçu pour accomplir la tâche scientifique de calibrer la sensibilité des radiotélescopes de l’Observatoire de radioastronomie de Pouchtchino du Centre AstroSpace de l’Institut physique Lebedev de l’Académie des sciences de Russie (PRAO ACC FIAN, http://www.prao.ru ). De plus, ces satellites peuvent émettre des signaux radio spécialisés pour étudier les effets de la propagation des ondes radio à travers l’ionosphère à l’aide d’un équipement de réception radio, qui est censé être fabriqué au RSRTU et utilisé dans le cadre des radiotélescopes du PRAO ACCC FIAN.

L’expérience spatiale Radioskaf est réalisée dans le cadre du programme d’éducation spatiale de la jeunesse russe et met en œuvre des projets de développement, de formation et de lancement d’ultra petits vaisseaux spatiaux expérimentaux à des fins diverses dans le cadre des activités extravéhiculaires des cosmonautes. Le directeur de l’expérience « Radioskaf » est RSC Energia qui porte le nom de « S.P. Korolev ».

Fréquence SWSU-55 No1 & R-390 (SWSU No5)

– Indicatif d’appel : RS10S

– Télémétrie : 437.050 MHz 1200 bps . AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.050 MHz 1200/2400/4800 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Fréquence SWSU-55 No2 (SWSU No6)

– Indicatif d’appel : RS11S

– Télémétrie : 437.050MHz 1200 bps. AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.062 MHz 1200/2400/4800 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Fréquence SWSU-55 No3 (SWSU No7)

– Indicatif d’appel : RS1S

– Télémétrie : 437.050 MHz 1200 bps . AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.075 MHz 1200/2400/4800 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Fréquence SWSU-55 No4 (SWSU No8)

– Indicatif d’appel : RS2S

– Télémétrie : 437.050 MHz 1200 bps . AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.082 MHz 1200/2400/4800 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Fréquence SWSU-55 (SWSU No9)

– Indicatif d’appel : RS3S

– Télémétrie : 437.050 MHz 1200 bps . AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.100 MHz 1200/2400/4800 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Fréquence SWSU-55 No6 (SWSU No10)

– Indicatif d’appel : RS4S

– Télémétrie : 437.050 MHz 1200 bps . AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.087 MHz 1200/2400/4800 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Fréquence SWSU-55 No7 & R-390 (SWSU No11)

– Indicatif d’appel : RS5S

– Télémétrie : 437.050 MHz 1200 bps . AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.1125 MHz 1200/2400/4800 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Fréquence SWSU-55 No8 (SWSU No12)

– Indicatif d’appel : RS6S

– Télémétrie : 437.050 MHz 1200 bps . AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.000 MHz 1200/2400/4800 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Fréquence Tsiolkovsky-Ryazan 1

– Indicatif d’appel : RS9S

– Télémétrie : 437.050 MHz 1200 bps . AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.025 MHz 1200 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Fréquence Tsiolkovsky-Ryazan 2

– Indicatif d’appel : RS12S

– Télémétrie : 437.050 MHz 1200 bps . AX25 AFSK ;

– Charge utile : 437.0125 MHz 1200 bps . AX25 AFSK, SSTV, AUDIO, TEXTE ;

Compte tenu du grand intérêt suscité par l’expérience spatiale « Radioskaf », qui vise à populariser la recherche spatiale, la Southwestern State University sera heureuse d’envoyer une carte QSL à tous les radioamateurs qui ont mené avec succès une session de communication avec des satellites.

Pour recevoir une carte QSL, il faut envoyer des informations : indicatif d’appel, localisation, date et heure de la session, fréquence porteuse, type de modulation (APRS, FM-Voice, Robot36) et le résultat d’une session réussie (échantillon audio, texte de télémétrie et image). Les données sont envoyées sous la forme de demandes de QSL. Dans la lettre de retour, vous recevrez l’adresse à laquelle vous devez envoyer la carte.

Pour obtenir un diplôme, vous devez prendre 10 images et messages vocaux SSTV différents, ainsi que décoder 10 messages télémétriques APRS (format AFSK 1142 bauds) provenant de l’un des satellites, et faire une demande de Diplôme.

Source R4UAB / AMSAT-UK

Nader Omer ST2NH describes how to receive the satellites at

Jean-louis Rault (F6AGR) nous à quitté

Jean-Louis Rault (F6AGR)

C’est avec une grande tristesse et beaucoup d’émotion  que nous avons appris le décès de Jean Louis Rault (F6AGR) le 21 juillet 2022.  Cette disparition est une perte pour la communauté radioamateur et la communauté des  radioastronomes.

Jean-Louis a été le président de l’AMSAT-France pendant plusieurs années et a contribué à plusieurs projets dont Spoutnik 40 & 41, Idéfix 1 & 2 ainsi que dans le cadre de projet de ballon Ludion.

Jean-Louis était un passionné avec un large spectre de connaissances notamment dans le domaine des VLF/ELF, la radioastronomie, la détection des météores (réseau Fripon) …   Il a présidé la    Commission Radioastronomie entre 2008 et 2019 de la société Française d’Astronomie.

Il faisait preuve de beaucoup de pédagogie et partageait ses connaissances via de nombreux articles et conférences. Il a permis à de nombreuses personnes de découvrir de nouveaux domaines et d’expérimenter.

Au nom du CA de l’AMSAT-Francophone, nous présentons nos condoléances à sa famille et ses proches.

Le retour de PICSAT après 4 ans de sommeil !

PicSat, le nano-satellite du Lesia (Observatoire de Paris), dédié à l’observation de l’étoile Bêta Pictoris, a de nouveau été entendu le 21 juin par Vlad Chorney (@EU1SAT).  Il a publié un tweet montrant que le satellite est actif. Le satellite était muet depuis 4 ans. En effet lancé le 12 janvier 2018, il a cessé de fonctionné au bout de deux mois.

Suite à ce tweet plusieurs radioamateurs ont confirmé la réception du satellite ainsi que son décodage. La communauté radioamateur s’est mobilisée pour aider l’équipe projet a reprendre le contrôle du satellite.

L’équipe du projet ayant vaqué à d’autres occupations, il a fallut remettre en fonctionnement le site www ainsi que la base de données. La station de contrôle ainsi que le matériel de communication a été démonté. L’équipes projets ont put s’appuyer sur la station sol de l’Electrolab pour tenter de lancer les premières commandes. A ce jours le satellite n’a pas répondus aux commandes.

Le satellite PICSAT émet des télémesures sur 435.525 MHz avec le protocole BPSK à 1200 bauds.

Si vous souhaiter, pour recevoir les télémesures, plusieurs logiciels existent. De manière non exhaustive :

Pour connaitre les informations sur le satellite et la réception des satellites :

Pour tout savoir sur le satellite Picsat :