FIREFLY AEROSPACE – NOISE OF SUMMER – Lancement reporté au 1er juillet

Mise à jours le 27/06/2024

La mission Noise of Summer de Frefly Aerospace devrait lancer plusieurs satellites exploitant les fréquences radioamateur le 1 er juillet 2024 à at 01:00 UTC

lien : Noise of Summer – Firefly Aerospace (fireflyspace.com) – détail

Noise of Summer – Firefly Aerospace (fireflyspace.com) – Mission

CATSAT

CatSat est un CubeSat 6U construit et testé par des étudiants, des professeurs et des membres du personnel de l’Université de l’Arizona.

Au cours des six mois que devrait durer la mission, CatSat détectera les signaux haute fréquence émis par les opérateurs radio HAM du monde entier grâce à son antenne WSPR, fera la démonstration d’une antenne gonflable pour les transmissions à large bande et fournira des images haute résolution de la Terre. Les données fournies par ce satellite permettront de mieux comprendre les variations de l’ionosphère et les capacités techniques des nouveaux systèmes testés.

Lien : https://catsat.arizona.edu/mission/overview

Le satellite a été coordonné par l’IARU : https://iaru.amsat-uk.org/finished_detail.php?serialnum=721

Fréquence coordonnées : 437.185 MHz (modulation 9600 bauds / 38400 bauds GMSK) et 10470.00 MHz

KUBESAT1

L’ensemble de la mission vise à promouvoir l’implication des étudiants dans les applications spatiales et à leur faire comprendre l’ensemble du processus d’ingénierie. Cela implique que les étudiants conçoivent, construisent, testent et exploitent le satellite et tous ses composants.KUbeSat1 exploitera un digipeater en orbite pour soutenir les opérateurs amateurs du monde entier. La mission secondaire (charges utiles scientifiques) de KUbeSat1 consiste à étudier et à comprendre les particules de haute énergie sur deux fronts. Un système, l’étalonnage à haute altitude (HiCal), servira de preuve de concept pour les missions futures, tandis que l’autre charge utile, le détecteur primaire de rayons cosmiques (PCRD), classera les particules de haute énergie en orbite. L’étude des particules de haute énergie ayant un impact sur la Terre permettra de mieux comprendre comment les rayons cosmiques affectent les communications radio sur Terre, ce qui contribuera aux arts et à la science de la radio.

Lien : https://ae.ku.edu/kubesat

Le satellite a été coordonné par l’IARU : https://iaru.amsat-uk.org/finished_detail.php?serialnum=800

Fréquence coordonnées : 437.085 MHz ( 9600 bauds GMSK)

SERENITY

Serenity, développé par Teachers in Space (TIS), est un CubeSat 3U qui permettra de tester à faible coût des expériences éducatives dans l’espace. Il s’agira de la première mission orbitale de TIS.

Serenity transportera une série de capteurs de données et une caméra qui enverront des données à la Terre par l’intermédiaire de signaux radio HAM. Plusieurs stations terrestres se connecteront au satellite pendant sa période orbitale. Ces stations au sol collecteront les données et les images envoyées vers la Terre.

Lien : https://tis.org/serenity-satellite/

Le satellite a été coordonné par l’IARU : https://iaru.amsat-uk.org/finished_detail.php?serialnum=977

Fréquence coordonnées : 437.000 MHz

SOC-I

Dans le cadre de la démonstration technologique, SOC-i transportera une charge utile de guidage, de navigation et de contrôle (GNC) avancée, capable de réorienter l’engin spatial tout en satisfaisant à de multiples contraintes de pointage. Parallèlement à un système GNC standard, cette charge utile assurera le pointage précis d’une caméra d’imagerie terrestre embarquée.

La mission se déroulera dans l’espace pendant six mois et sera soutenue par une station au sol de l’Université de Washington, développée dans le bâtiment de recherche en ingénierie aérospatiale. L’un des objectifs déclarés de la mission est d’être entièrement open-source, et nous maintenons le code sur la page GitHub (https://github.com/AA-CubeSat-Team) de notre équipe.

SOC-i émet une balise de 0,5 W toutes les 60 secondes dans le monde entier, qui contient des données sur l’état de santé et le statut du satellite. Les données télémétriques et scientifiques sont transmises lorsque le satellite se trouve au-dessus de notre station terrestre à l’université de Washington.

Lien : https://uwaact.space/missions/missioni

Le satellite a été coordonné par l’IARU : https://iaru.amsat-uk.org/finished_detail.php?serialnum=833

Fréquence coordonnées : 437.125 MHz (voir https://uwaact.space/communications )

MESAT1

MESAT1 comprend trois missions en une, toutes conçues par des lycéens du Maine. Les charges utiles scientifiques sont axées sur le climat et comprennent ALBEDO, IMAGER et HAB. Elles permettront d’identifier les îlots de chaleur urbains, de déterminer la concentration de phytoplancton dans les masses d’eau et d’aider à prévoir les efflorescences algales nuisibles. Quatre caméras multispectrales embarquées relaieront les données jusqu’à la station terrestre de l’université du Maine, où elles seront traitées. L’équipe d’ingénieurs de l’université du Maine a collaboré avec la Radio Amateur Satellite Corporation et le National Estuarine Research Reserve System pour construire le satellite 3U, avec le soutien du Maine Space Grant Consortium. MESAT1 sera le premier petit satellite du Maine à être lancé dans le cadre de l’initiative CubeSat Launch de la NASA.

La principale radio à bord de MESAT1 est un module transpondeur linéaire (LTM-1) construit par l’association à but non lucratif Radio Amateur Satellite Corporation (AMSAT), partenaire du projet. L’opérateur de la station au sol commandera le satellite par l’intermédiaire du LTM-1 et le module transmettra des données télémétriques à la Terre. Le LTM-1 sera également mis à la disposition des radioamateurs pour des communications bidirectionnelles.

L’UMaine a demandé à l’Union internationale des radioamateurs de coordonner l’utilisation des fréquences prévues pour MESAT1. L’IARU a approuvé ce plan le 22 novembre 2021 :

Liaison descendante de télémétrie : 435.800 MHz 1200 bauds BPSK
Liaison montante du transpondeur : 145.910-145.940 MHz
Liaison descendante du transpondeur : 435.810-435.840 MHz


MESAT1 embarque une deuxième radio, un émetteur EyeStar, qui devait à l’origine assurer l’interface avec le GPS intégré du satellite et le réseau GlobalStar afin de fournir à l’équipe au sol des informations précises sur la position du satellite toutes les heures. Cet aspect de la mission a été modifié au cours de la construction de MESAT1. L’unité EyeStar n’aura qu’une fonction minimale sur MESAT1.

Coordination IARU : IARU Sat Coordinator (amsat-uk.org)

Lien : What is MESAT1? – MaineSat

Le Field Day 2024 : Une Fête Radioamateur à Ne Pas Manquer

L’été approche à grands pas, et avec lui, l’un des événements les plus attendus par la communauté radioamateur : le Field Day. Organisé chaque année par l’American Radio Relay League (ARRL), cet événement unique en son genre se tiendra les 22 et 23 juin 2024.

Un week-end de radio, de plein air et de camaraderie

Le Field Day est bien plus qu’un simple concours. C’est une véritable célébration de la radio amateur, mêlant aspects techniques, préparation aux situations d’urgence et convivialité. Pendant 27 heures non-stop, de 18h00 UTC le samedi à 21h00 UTC le dimanche, les participants auront l’opportunité de tester leurs compétences, d’échanger avec d’autres passionnés et de profiter d’une ambiance festive en plein air.

L’espace à portée de main

Cette année, la Radio Amateur Satellite Corporation (AMSAT) s’associe à l’événement en proposant sa propre version du Field Day, axée sur les communications par satellites. Avec plus de 10 transpondeurs et répéteurs disponibles, les radioamateurs pourront explorer les communications spatiales comme jamais auparavant.

Des opportunités pour tous les niveaux

Que vous soyez débutant ou expert, le Field Day 2024 offre de nombreuses possibilités :

  • Pour les novices, les satellites FM comme ISS, SO-50 ou AO-91 offrent une excellente introduction aux communications spatiales.
  • Les opérateurs plus expérimentés pourront se tourner vers les satellites linéaires moins fréquentés, comme RS-44 ou AO-7, pour des contacts en SSB ou CW.

Préparez-vous pour l’aventure

Pour tirer le meilleur parti de l’événement, quelques préparatifs s’imposent :

  • 1. Consultez régulièrement les pages de statut AMSAT pour connaître les satellites disponibles.
  • 2. Familiarisez-vous avec les tableaux de fréquences FM et linéaires.
  • 3. N’oubliez pas la règle d’un seul QSO par satellite FM pour éviter la congestion.
  • 4. Envisagez d’utiliser une station de contrôle pour coordonner les contacts sur les satellites FM très fréquentés.

Plus qu’un concours, une expérience unique

Le Field Day n’est pas seulement une occasion de tester ses compétences techniques. C’est aussi un moment privilégié pour renforcer les liens au sein de la communauté radioamateur, partager ses connaissances et vivre une expérience inoubliable en pleine nature.

Alors, que vous soyez un habitué ou un nouveau venu, préparez votre équipement, choisissez votre site et rejoignez la grande famille des radioamateurs pour ce week-end exceptionnel. Le Field Day 2024 promet d’être une édition mémorable, alliant technologie de pointe et esprit d’aventure.

Pour en savoir plus : AMSAT Field Day on the Satellites – AMSAT

Publication de la version préliminaire de la réponse a l’appel à projet de l’ESA pour une charge utile radioamateur en orbite géostationnaire pour revue.

Suite à l’appel à contribution du 10 décembre 2023, plusieurs membres de l’AMSAT-F et du RAQI ont travaillé sur un document de proposition de réponse à l’appel à projet de l’ESA concernant une charge utile radioamateur en orbite géostationnaire

Le groupe de travail de travail a été constitué et a produit une version préliminaire du document qui sera soumis à l’ESA.

Lien sur le document :

Le groupe de travail souhaite partager cette première version et recueillir les commentaires (bienveillant) de l’ensemble de la communauté en vue de le compléter et de l’enrichir.

Vous pouvez partager vos commentaires soit en mettant des commentaires à cet article ou directement via l’adresse mail : groupe.travail.geo.esa@amsat-f.org

Les commentaires seront pris en compte jusqu’au 24 mai 2024.

Nous remercions le travail collaboratif mené par les personnes ci-dessous :

Contributeurs AMSAT-F : Thomas F4IWP, Jean-Marc F5LKE, Yannick F4HDA, Bernard F6CFO, Christian F1GWR, Loïc F4JXQ, Mathieu F4EZO, Guillaume F4DHK, Marie F4IKP, Yannick F4IQE, Christian F5UII, Christophe (président AMSAT-F)

Contributeurs RAQI : Benoît VE2VB, Gabriel VA2QA, Jean-François VE2ZDK, Glenn VE3XRA, Guy VE2XTD, Danny VE2VDG, Daniel VE2VDC, Roger VE2XM, David VA2DKK, Alan VE2NHR, Jacques VE2JVX, Pierre VE2PF, Olivier VA2DSF, Réal VE2DSK, Charles VE2FXO

Un grand merci à Thomas F4IWP qui organisé les différentes visioconférences et compilé les différents échanges y compris ceux des Rencontre Spatial Radioamateur dans le document.

Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) & les Radioamateurs

Dans son édition Radio-REF du mois de mai 2024, un article rédigé par Jean-Louis Truquet F5DJL du REF (Chargé de mission relations avec l’administration) donne un résumé des restrictions misent en place durant les jeux olympiques. Ces mesures qui sont détaillées dans le document sont strictement limitées géographiquement et dans le temps.

Cet article est disponible via le lien : Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) & les Radioamateurs | REF Info (r-e-f.org)

Il est à noter qu’après échanges entre l’ANFR et le REF (Réseau des Émetteurs Français), la FNRASEC (Fédération Nationale des Radioamateurs au service de la Sécurité Civile) et l’AMSAT Francophone, un certain nombre de fréquences ont été exclues du plan de fréquences détaillé par sites

L’AMSAT-Francophone remercie le REF et Jean Louis F5DJL, pour avoir représenté les besoins de la communauté radioamateur par satellite auprès l’ANFR. Nous remercions aussi l’ANFR pour leur prise en compte.

Liens utiles rappelés dans l’article.

Publication du RadioVLOG de Y. Rougy (F1IVT) : Aux journées de l’AMSAT-F avec son président et découverte d’une antenne pour station sol

Yves Rougy (F1IVT) nous fait l’honneur d’une édition de son V-Log

Les « rencontres spatial radioamateurs » ont eu lieu mi mars. C’était l’occasion de s’intéresser à l’AMSAT-f et au travail de conception d’une antenne de station sol conçues dans les locaux de l’Electrolab.

  • 00:00 Introduction
  • 01:03 L’AMSAT-F
  • 06:01 Electrolab et antennes
  • 06:43 Station Sol Satellite de Accelltech

Je suis en direct sur twitch le dimanche et le vendredi soir à 21h, heure de Paris sur   / yorzian  

Si vous appréciez mon travail, vous pouvez me soutenir : La wishlist Amazon: https://amzn.to/3hFolrBhttps://fr.tipeee.com/yvesrougyfr  / yvesrougyfr  

Vous pouvez me retrouver sur

La carte SPINO activée !

Le LATMOS qui contrôle le satellite InspireSat 7 a activé la carte SPINO

https://twitter.com/uvsqsat/status/1763254750408036782

La carte SPINO émet sur la fréquence :

Fréquence descente : 435.200 MHz

Pour démoduler la carte vous pouvez utiliser les démodulateurs suivant :

-gr-satellites : GitHub – daniestevez/gr-satellites: GNU Radio decoder for Amateur satellites

-leosatdata / R2Cloud : GitHub – dernasherbrezon/r2cloud: Decode satellite signals on Raspberry PI or any other 64-bit CPU.

-SatDump : GitHub – SatDump/SatDump: A generic satellite data processing software.

Pour décoder les trames, il est possible d’utiliser la version 2.2 de KissTool (en cours de validation : Kisstool (2.2 Beta)

Si vous avez des questions vous pouvez contact christophe.mcr+spino [at] gmail.com

RSR 7 : Rencontre Spatial Radioamateur des 16 & 17 mars 2024 – Agenda

La seconde version de l’agenda de la RSR 7 : Rencontre Spatial Radioamateur des 16 & 17 mars 2024 est disponible.

Si ce n’est pas encore fait n’hésitez pas à vous inscrire :

Continuer la lecture

Nouvelles informations concernant la définition d’une charge utile radioamateur en orbite Géostationnaire avec L’ESA nouvelles informations concernant

En préambule :

L’AMSAT-Francophone a lancé un groupe de travail en vue de faire une contribution à l’appel à idée de l’ESA. Le groupe de travail est actif. Les premiers résultats de cette réflexion seront présentés lors des journées des « Rencontre Spatial Radioamateur » des 16 et 17 mars 2024 à Nanterre.. Si vous êtes intéressé ,pour contribuer au groupe de travail, n’hésitez pas a nous contacter par mail : groupe.travail.geo.esa@amsat-f.org

Article de l’ANS

Frank Zeppenfeldt, PDØAP, représentant l’Agence spatiale européenne (ESA), a fourni des informations clés lors d’une présentation le 4 février à la conférence FOSDEM 2024 qui s’est tenue à Bruxelles, en Belgique. La discussion a porté sur l’initiative de l’ESA de collaborer avec la communauté des satellites amateurs pour définir une charge utile potentielle pour l’orbite terrestre moyenne (MEO) ou l’orbite géostationnaire (GEO). La participation de l’ESA vise à tirer parti du succès de la charge utile QO-100 en orbite géostationnaire, en encourageant l’innovation et les progrès technologiques.

Au cours de la conférence FOSDEM, le groupe des communications par satellite de l’ESA a présenté des idées préliminaires, soulignant l’importance de s’engager avec la communauté de la radio logicielle (Software-Defined Radio, SDR). Les principaux objectifs sont la consolidation des besoins, l’exploration de diverses options de charge utile, la prise en compte des segments d’utilisateurs et l’examen approfondi des scénarios de financement, d’acquisition et d’exploitation d’une éventuelle charge utile amateur MEO/GEO.

La portée du projet comprend l’examen de diverses options de charge utile et de compromis, englobant des aspects tels que les bandes de fréquence, la transmission analogique ou numérique, les configurations SDR/Linux/GPU embarquées, les applications potentielles, les risques techniques, les liaisons inter-satellites, la couverture géographique, le degré de centralisation et les composantes éducatives.

Planification proposée pour la charge utile amateur MEO/GEO de l’ESA. [Crédit : Frank Zeppenfeldt, ESA Satellite Communications Group].

Pour garantir une approche globale et bien informée, l’ESA prévoit d’impliquer activement la communauté des amateurs. Cet engagement vise à recueillir des informations précieuses sur les leçons tirées de l’expérience QO-100, les besoins et les intérêts des amateurs, ainsi que des suggestions sur les options de charge utile. Le processus de consultation s’étend à l’AMSAT et à d’autres groupes concernés, ainsi qu’à des dialogues avec des opérateurs de satellites, des maîtres d’œuvre et diverses parties prenantes.
Pour ce qui est de l’avenir, l’ESA a défini un calendrier pour le projet. En mars 2024, l’agence a l’intention de solliciter l’avis de la communauté des satellites amateurs et d’autres parties prenantes, en s’appuyant sur les informations précieuses fournies par la communauté de l’AMSAT. En mai 2024, des options détaillées de charge utile seront présentées pour discussion au Centre européen de recherche et de technologie spatiales (ESTEC) aux Pays-Bas, avec le soutien d’une expertise technique.

De plus amples informations sur cette présentation, y compris le diaporama de dix pages, sont disponibles à l’adresse suivante : https://fosdem.org/2024/schedule/event/fosdem-2024-2084-design-of-a-follow-up-qo-100-payload-/.

Le point culminant de ce vaste processus est attendu en septembre 2024 lors de la World Satellite Business Week, où des discussions spécifiques avec les opérateurs de satellites seront organisées. L’ESA envisage de proposer une sélection d’options de charge utile lors d’une prochaine conférence FOSDEM en 2025, démontrant ainsi l’engagement collaboratif de l’ESA et de la communauté des satellites amateurs à faire progresser les communications par satellite et à explorer des possibilités innovantes pour les futures charges utiles de satellites amateurs en orbite GEO et MEO.

[L’ANS remercie Frank Zeppenfeldt, PDØAP, ESA Satellite Communications Group, pour les informations ci-dessus].

Support de l’AMSAT-F à l’appel à S5Lab de reporter la passivation du satellite et maintenir le Digipeater en Service

GREENCUBE (IO-117) Satellite Users | Facebook

L’AMSAT-Francophone soutient l’appel de l’AMSAT-NA vers S5Lab pour reporter la passivation du satellite et maintenir le Digipeater en Service. Nous encourageons la communauté a manifester leur intérêt pour ce satellite.

Une pétition est aussi en ligne : Pétition · Save the GreenCube Satellite Digipeater · Change.org

La Contribution de GreenCube à la Communication par Satellite Amateur :

En tant que premier satellite radioamateur en Orbite Terrestre Moyenne, GreenCube a joué un rôle crucial en permettant des contacts longue distance dans le monde entier. Son digipeater est devenu une ressource précieuse pour les opérateurs de satellites amateurs, favorisant des connexions qui étaient autrefois inaccessibles. L’expédition en cours vers l’île de Clipperton témoigne de l’impact de GreenCube, connectant des centaines d’opérateurs amateurs à l’échelle mondiale et ravivant l’intérêt pour la communication par satellite.

Soutien de la Communauté Amateur à la Mission de GreenCube :

Le succès de GreenCube n’est pas uniquement attribuable à sa puissance technologique, mais aussi à l’implication active de la communauté amateur. Les opérateurs de satellites ont activement contribué à la mission en téléchargeant des millions de trames de données, même lorsque le satellite est hors de la portée de la station au sol principale. Cet effort collaboratif souligne la relation symbiotique entre GreenCube et la communauté des satellites amateurs.

Les Défis des Satellites Amateurs au-delà de l’Orbite Terrestre Basse :

Les opportunités de lancement pour les missions de satellites amateurs au-delà de l’orbite terrestre basse (OTB) sont rares. Depuis le lancement du premier satellite radioamateur en 1962, moins de dix ont osé s’aventurer en orbites au-delà de l’OTB. Actuellement, seuls QO-100 (disponible dans une partie limitée du monde) et GreenCube (IO-117) restent en service actif. Cette rareté souligne l’importance de préserver et de maximiser l’utilité de satellites tels que GreenCube.

L’Appel à S5Lab : Reporter la Passivation et Maintenir le Digipeater en Service :

Compte tenu de l’orbite et des capacités uniques de GreenCube, il existe un appel collectif à S5Lab pour reporter l’opération de passivation planifiée et maintenir le digipeater du satellite en service. La longévité d’autres satellites amateurs, tels que l’AMSAT-OSCAR 7 lancé en 1974, met en évidence la tradition de durabilité au sein de la communauté des satellites amateurs. AMSAT, s’appuyant sur 55 ans d’expérience, exprime sa disponibilité à collaborer avec S5Lab, AMSAT Italia, d’autres organisations AMSAT et la communauté des satellites amateurs en général pour surmonter tout obstacle, qu’il soit réglementaire ou autre, afin de prolonger le service de GreenCube.

Liens :

IARU satellite frequency coordination information https://iaru.amsat-uk.org/finished_detail.php?serialnum=784

AMSAT Responds to Planned Decommissioning of IO-117 (GreenCube)
https://www.amsat.org/amsat-responds-planned-decommissioning-io-117-greencube/

Annonce :

Rencontre Spatial Radioamateur 2023 – Présentations & vidéos du samedi

Les présentations et les vidéos des « rencontre spatiale radioamateur » de 2023 sont en cours de publication. Voici la première partie.

Bonne lecture et bonne visualisation

Un grand merci aux membres de l’Electrolab qui traite les vidéos de ces deux journées.

Introduction des  journées AMSAT-FChristophe Mercier 
  S - 01- Status Activité Spatiales.pptx V 0.21.pdf (1741 téléchargements )
https://www.youtube.com/watch?v=KOw_fKGwy0w 
Continuer la lecture