La carte SPINO activée !

Le LATMOS qui contrôle le satellite InspireSat 7 a activé la carte SPINO

La carte SPINO émet sur la fréquence :

Fréquence descente : 435.200 MHz

Pour démoduler la carte vous pouvez utiliser les démodulateurs suivant :

-gr-satellites : GitHub – daniestevez/gr-satellites: GNU Radio decoder for Amateur satellites

-leosatdata / R2Cloud : GitHub – dernasherbrezon/r2cloud: Decode satellite signals on Raspberry PI or any other 64-bit CPU.

-SatDump : GitHub – SatDump/SatDump: A generic satellite data processing software.

Pour décoder les trames, il est possible d’utiliser la version 2.2 de KissTool (en cours de validation : Kisstool (2.2 Beta)

Si vous avez des questions vous pouvez contact christophe.mcr+spino [at] gmail.com

RSR 7 : Rencontre Spatial Radioamateur des 16 & 17 mars 2024 – Agenda

La seconde version de l’agenda de la RSR 7 : Rencontre Spatial Radioamateur des 16 & 17 mars 2024 est disponible.

Si ce n’est pas encore fait n’hésitez pas à vous inscrire :

Continuer la lecture

Nouvelles informations concernant la définition d’une charge utile radioamateur en orbite Géostationnaire avec L’ESA nouvelles informations concernant

En préambule :

L’AMSAT-Francophone a lancé un groupe de travail en vue de faire une contribution à l’appel à idée de l’ESA. Le groupe de travail est actif. Les premiers résultats de cette réflexion seront présentés lors des journées des « Rencontre Spatial Radioamateur » des 16 et 17 mars 2024 à Nanterre.. Si vous êtes intéressé ,pour contribuer au groupe de travail, n’hésitez pas a nous contacter par mail : groupe.travail.geo.esa@amsat-f.org

Article de l’ANS

Frank Zeppenfeldt, PDØAP, représentant l’Agence spatiale européenne (ESA), a fourni des informations clés lors d’une présentation le 4 février à la conférence FOSDEM 2024 qui s’est tenue à Bruxelles, en Belgique. La discussion a porté sur l’initiative de l’ESA de collaborer avec la communauté des satellites amateurs pour définir une charge utile potentielle pour l’orbite terrestre moyenne (MEO) ou l’orbite géostationnaire (GEO). La participation de l’ESA vise à tirer parti du succès de la charge utile QO-100 en orbite géostationnaire, en encourageant l’innovation et les progrès technologiques.

Au cours de la conférence FOSDEM, le groupe des communications par satellite de l’ESA a présenté des idées préliminaires, soulignant l’importance de s’engager avec la communauté de la radio logicielle (Software-Defined Radio, SDR). Les principaux objectifs sont la consolidation des besoins, l’exploration de diverses options de charge utile, la prise en compte des segments d’utilisateurs et l’examen approfondi des scénarios de financement, d’acquisition et d’exploitation d’une éventuelle charge utile amateur MEO/GEO.

La portée du projet comprend l’examen de diverses options de charge utile et de compromis, englobant des aspects tels que les bandes de fréquence, la transmission analogique ou numérique, les configurations SDR/Linux/GPU embarquées, les applications potentielles, les risques techniques, les liaisons inter-satellites, la couverture géographique, le degré de centralisation et les composantes éducatives.

Planification proposée pour la charge utile amateur MEO/GEO de l’ESA. [Crédit : Frank Zeppenfeldt, ESA Satellite Communications Group].

Pour garantir une approche globale et bien informée, l’ESA prévoit d’impliquer activement la communauté des amateurs. Cet engagement vise à recueillir des informations précieuses sur les leçons tirées de l’expérience QO-100, les besoins et les intérêts des amateurs, ainsi que des suggestions sur les options de charge utile. Le processus de consultation s’étend à l’AMSAT et à d’autres groupes concernés, ainsi qu’à des dialogues avec des opérateurs de satellites, des maîtres d’œuvre et diverses parties prenantes.
Pour ce qui est de l’avenir, l’ESA a défini un calendrier pour le projet. En mars 2024, l’agence a l’intention de solliciter l’avis de la communauté des satellites amateurs et d’autres parties prenantes, en s’appuyant sur les informations précieuses fournies par la communauté de l’AMSAT. En mai 2024, des options détaillées de charge utile seront présentées pour discussion au Centre européen de recherche et de technologie spatiales (ESTEC) aux Pays-Bas, avec le soutien d’une expertise technique.

De plus amples informations sur cette présentation, y compris le diaporama de dix pages, sont disponibles à l’adresse suivante : https://fosdem.org/2024/schedule/event/fosdem-2024-2084-design-of-a-follow-up-qo-100-payload-/.

Le point culminant de ce vaste processus est attendu en septembre 2024 lors de la World Satellite Business Week, où des discussions spécifiques avec les opérateurs de satellites seront organisées. L’ESA envisage de proposer une sélection d’options de charge utile lors d’une prochaine conférence FOSDEM en 2025, démontrant ainsi l’engagement collaboratif de l’ESA et de la communauté des satellites amateurs à faire progresser les communications par satellite et à explorer des possibilités innovantes pour les futures charges utiles de satellites amateurs en orbite GEO et MEO.

[L’ANS remercie Frank Zeppenfeldt, PDØAP, ESA Satellite Communications Group, pour les informations ci-dessus].

Support de l’AMSAT-F à l’appel à S5Lab de reporter la passivation du satellite et maintenir le Digipeater en Service

GREENCUBE (IO-117) Satellite Users | Facebook

L’AMSAT-Francophone soutient l’appel de l’AMSAT-NA vers S5Lab pour reporter la passivation du satellite et maintenir le Digipeater en Service. Nous encourageons la communauté a manifester leur intérêt pour ce satellite.

Une pétition est aussi en ligne : Pétition · Save the GreenCube Satellite Digipeater · Change.org

La Contribution de GreenCube à la Communication par Satellite Amateur :

En tant que premier satellite radioamateur en Orbite Terrestre Moyenne, GreenCube a joué un rôle crucial en permettant des contacts longue distance dans le monde entier. Son digipeater est devenu une ressource précieuse pour les opérateurs de satellites amateurs, favorisant des connexions qui étaient autrefois inaccessibles. L’expédition en cours vers l’île de Clipperton témoigne de l’impact de GreenCube, connectant des centaines d’opérateurs amateurs à l’échelle mondiale et ravivant l’intérêt pour la communication par satellite.

Soutien de la Communauté Amateur à la Mission de GreenCube :

Le succès de GreenCube n’est pas uniquement attribuable à sa puissance technologique, mais aussi à l’implication active de la communauté amateur. Les opérateurs de satellites ont activement contribué à la mission en téléchargeant des millions de trames de données, même lorsque le satellite est hors de la portée de la station au sol principale. Cet effort collaboratif souligne la relation symbiotique entre GreenCube et la communauté des satellites amateurs.

Les Défis des Satellites Amateurs au-delà de l’Orbite Terrestre Basse :

Les opportunités de lancement pour les missions de satellites amateurs au-delà de l’orbite terrestre basse (OTB) sont rares. Depuis le lancement du premier satellite radioamateur en 1962, moins de dix ont osé s’aventurer en orbites au-delà de l’OTB. Actuellement, seuls QO-100 (disponible dans une partie limitée du monde) et GreenCube (IO-117) restent en service actif. Cette rareté souligne l’importance de préserver et de maximiser l’utilité de satellites tels que GreenCube.

L’Appel à S5Lab : Reporter la Passivation et Maintenir le Digipeater en Service :

Compte tenu de l’orbite et des capacités uniques de GreenCube, il existe un appel collectif à S5Lab pour reporter l’opération de passivation planifiée et maintenir le digipeater du satellite en service. La longévité d’autres satellites amateurs, tels que l’AMSAT-OSCAR 7 lancé en 1974, met en évidence la tradition de durabilité au sein de la communauté des satellites amateurs. AMSAT, s’appuyant sur 55 ans d’expérience, exprime sa disponibilité à collaborer avec S5Lab, AMSAT Italia, d’autres organisations AMSAT et la communauté des satellites amateurs en général pour surmonter tout obstacle, qu’il soit réglementaire ou autre, afin de prolonger le service de GreenCube.

Liens :

IARU satellite frequency coordination information https://iaru.amsat-uk.org/finished_detail.php?serialnum=784

AMSAT Responds to Planned Decommissioning of IO-117 (GreenCube)
https://www.amsat.org/amsat-responds-planned-decommissioning-io-117-greencube/

Annonce :

Rencontre Spatial Radioamateur 2023 – Présentations & vidéos du samedi

Les présentations et les vidéos des « rencontre spatiale radioamateur » de 2023 sont en cours de publication. Voici la première partie.

Bonne lecture et bonne visualisation

Un grand merci aux membres de l’Electrolab qui traite les vidéos de ces deux journées.

Introduction des  journées AMSAT-FChristophe Mercier 
  S - 01- Status Activité Spatiales.pptx V 0.21.pdf (888 téléchargements )
https://www.youtube.com/watch?v=KOw_fKGwy0w 
Continuer la lecture

Vœux 2024

Le Conseil de l’Administration de l’AMSAT-Francophone vous adresse ses meilleurs vœux de santé, bonheur et prospérité pour cette nouvelle année 2024.

Nous vous souhaitons aussi le succès dans vos projets personnel et ceux en lien avec le spatial radioamateur.

1 er janvier 2024 : Journée d’activité CW AMSAT à la mémoire de W2RS

En mars 2022, la communauté AMSAT a perdu l’un de ses pionniers lorsque Ray Soifer, W2RS, nous a quitté. En plus de ses nombreuses contributions à l’AMSAT et à la communauté mondiale des satellites amateurs, Ray a également été l’organisateur de longue date de la journée d’activité CW de l’AMSAT – précédemment AMSAT Straight Key Night – tenue conjointement avec l’événement de l’ARRL le jour du Nouvel An.

En reconnaissance des services rendus par Ray à l’AMSAT et de son vif intérêt pour les opérations CW par satellite, la journée d’activité CW de l’AMSAT est désormais connue sous le nom de W2RS Memorial AMSAT CW Activity Day.

Les règles sont simples :

  • opérer en CW à travers n’importe quel satellite amateur entre 0000 UTC et 2359 UTC le 1er janvier 2024.
  • Il n’est pas nécessaire de tenir un journal, mais les opérateurs sont encouragés à soumettre un rapport de leur activité à l’AMSAT-BB (mailto: amsat-bb@amsat.org) .
  • Les photos et les clips vidéo de l’activité sont également encouragés – postez-les sur X ou d’autres réseaux de médias sociaux et marquez @AMSAT ou #amsat.

N’oubliez pas d’utiliser la puissance minimale requise pour la communication, car les modes porteurs constants, y compris la CW, peuvent perturber le fonctionnement du transpondeur pour les autres utilisateurs.

Satellite HADES-D (SO-121) opérationnel

Le satellite HADES-D, également désigné SO-121, a été lancé avec succès et est maintenant actif pour une utilisation générale.

Il a été désigné par AMSAT en tant que Spain-OSCAR 121 (SO-121).

Le satellite fonctionne avec un répéteur FM/FSK (MSK144 a également été testé) avec une fréquence de liaison montante de 145,875 MHz et une fréquence de liaison descendante de 436,663,5 MHz.

L’AMSAT-EA est en train de rédiger un manuel d’utilisation et d’exploitation qui détaillera les caractéristiques du satellite et ses modes de fonctionnement.

Le satellite HADES-D est le premier satellite avec un service de répéteur FM monté sur une plateforme pocketqube, ce qui le rend unique en termes de taille et de puissance. Il est important de noter que le satellite HADES-D devrait être considéré comme un satellite de faible puissance.

Caractéristique radio :

Fréquences descendante : 436.666 MHz mode : FM, CW & FSK

Fréquence montante (si mode transpondeur activé) : 145,875 MHz mode FM & FSK

Le logiciel pour décoder les télémesure est disponible via le site :AMSAT EA – Proyecto Sat (amsat-ea.org)

Contribuez à la définition d’une charge utile radioamateur en orbite Géostationnaire avec L’ESA

L’ESA a contacté plusieurs AMSAT, dont l’AMSAT-Francophone, pour mener une réflexion sur la définition d’une future charge utile GEO pour le service amateur par satellite.

La couverture de la charge utile devrait être telle que les radioamateurs européens et canadiens, en particulier, en bénéficieront, sans exclure la possibilité d’une collaboration internationale plus poussée avec d’autres radioamateurs. L’ESA propose que cette activité soit mise en œuvre par une combinaison d’efforts internes, industriels et amateurs.

Un budget de 250 K€ a été alloué pour :

  • consolider les exigences de la communauté des radioamateurs et de l’industrie des satellites commerciaux,
  • évaluer plusieurs options de charges utiles,
  • aborder le segment des utilisateurs futurs,
  • élaborer des scénarios sur la manière de financer, d’acquérir et d’exploiter une telle charge utile,
  • explorer les opportunités d’hébergement sur des plates-formes géostationnaires.

 

L’AMSAT-Francophone met en place un groupe de réflexion pour fournir des éléments à l’ESA. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas a nous contacter par mail :  

Delfi-C3 – DO64 Bientôt la rentrée dans l’Atmosphère

Après plus de 15 ans en orbite, la mission de Delfi-C3 touche à sa fin. L’équipe prévoit que la rentrée atmosphérique aura lieu aux alentours du 16 novembre 2023. La date de rentrée peut varier en fonction de l’activité solaire, ce qui est difficile à prédire avec précision. Consultez également @Marco_Langbroek sur Twitter pour une prédiction similaire.

https://twitter.com/Marco_Langbroek/status/1720110996499349663

Wouter Weggelaar, PA3WEG, déclare : « Nous aimerions demander à tous les opérateurs de radio amateur / SWL / passionnés de satellites du monde entier d’écouter la liaison descendante de télémétrie de Delfi-C3 sur 145,867 MHz, à 1200 bauds AX.25 BPSK. Nous remettrons un certificat d’attribution à la personne soumettant la dernière trame de télémétrie de Delfi-C3. »

Cela peut être fait soit par le biais du logiciel RASCAL (une version mise à jour est à venir), par le réseau SATNOGS, ou en nous envoyant des trames de télémétrie décodées avec l’heure de réception et l’emplacement par e-mail à l’adresse Delfi_at_tudelft.nl.

Au nom de toute l’équipe de Delfi-C3, nous tenons à remercier sincèrement la communauté mondiale des radioamateurs/SWL/amateurs de satellites pour leur assistance en transmettant les données de télémétrie reçues et les rapports de réception.

Delfi-C3 est un satellite CubeSat construit par des étudiants de l’Université de technologie de Delft aux Pays-Bas. Il s’agit d’un CubeSat 3U lancé le 28 avril 2008. Wouter se souvient : « En 2008, nous ne pouvions pas imaginer le grand soutien reçu jusqu’à présent et les nombreuses premières que nous avons eues, notamment la mise en place d’un réseau au sol réussi et le premier transpondeur linéaire volant dans un CubeSat. Nous croyons fermement que Delfi-C3 a ouvert la voie à de nombreuses missions de suivi, tant amateurs que commerciales, et a constitué une avancée majeure dans la maturation de la technologie des CubeSats ainsi que dans la formation de la prochaine génération d’ingénieurs spatiaux. Restez à l’écoute pour les mises à jour ! »

Source ANS & Twitter

Liens :