Satellite avec transpondeur FM : Bonnes pratiques pour débutant ou opérateurs expérimentés

L’AMSAT-NA a publié sur son site des bonnes pratiques pour l’usage des transpondeurs FM sur les satellites radioamateur, notamment pour ceux de la série Fox. Vous trouverez ci-dessous la traduction de celles-ci.

Avec le succès du projet Fox de l’AMSAT, de plus en plus de satellite en mode répéteur FM sont dans le ciel et d’autres sont à venir. En conséquence, plusieurs radioamateurs sont intéressés pour trafiquer avec les satellites pour la première fois. Si vous êtes nouveau pour opérer des satellites FM, bienvenu !

Communiquer avec des stations radioamateur est assez simple, il a quelques bonnes pratiques à respecter. Un satellite FM est une ressource partagée, tous les opérateurs durant un passage doivent s’assurer que le passage est accessible pour le plus de personnes possible.

La plupart des recommandations sont basées sur deux « règles d’or » pour trafiquer par satellite :

  • Ne pas émettre si vous n’entendez pas le satellite
  • Trafiquer en utilisant une capacité full-duplex, cela signifie que vous pouvez émettre et recevoir en même temps. Pour cela vous pouvez utiliser des radios qui ont la capacité full-duplex ou utiliser deux équipements séparés.

1 – Partager le passage

Un satellite FM fonctionne comme un répéteur : une seule personne peut transmette à un moment donné. Comme le passage du satellite au-dessus de la station ne dure au maximum  que 15 minutes, chaque opérateur voudra faire un contact. S’il vous plait ne monopolisez pas un passage, laissez vos collègues avoir du temps sur celui-ci. Cela demande beaucoup d’auto discipline, cependant le meilleur engagement est de faire un seul QSO et être en retrait pour écouter le reste du passage.

2 – Laisser les autres finir leur QSO

S’il vous plait laisser les autres stations terminer leur QSO avant d’appeler une autre station. Il est frustrant alors  que vous êtes en cours de réalisation d’un QSO, qu’une autre station démarre un appel alors que votre QSO n’est pas finalisée. Appeler quelqu’un qui vient d’appeler une autre station est considéré comme impoli. C’est l’équivalent d’être interrompu; personne n’aime être interrompu. Si vous entendez un QSO en cours, veuillez laisser ce QSO se terminer avant de faire votre propre appel.

3 – Minimiser les QSO répétitifs

Bien souvent vous entendrez des stations sur un passage que vous avez déjà contacté plusieurs fois. Si sur ce passage, il y a d’autres appelants, évitez d’appeler une station que vous avez déjà contactée plusieurs fois. Si vous y pensez, il y a tant de QSOs qui peuvent être réalisé pendant un passage. Chaque QSO s’établissant entre deux opérateurs qui se sont déjà contacté empêche la réalisation de d’autre QSO entre des stations qui se situe dans un nouveau QRA locator ou qui sont leur premier QSO.

4 – Ne lancer pas d’appel CQ

S’il vous plait ne lancez pas d’appel « CQ Satellite » sur un satellite FM. C’est la même chose que lancer un appel CQ sur un répéteur, vous ne le faite simplement pas. Généralement, il est préférable de choisir une station et de l’appeler directement. Cependant, si vous souhaitez annoncer votre présence lors d’un passage  avec une faible activité, donnez simplement votre indicatif  et votre locator (exemple: « W1ABC FN32 »). Si vous avez donné votre indicatif plusieurs fois et que vous n’obtenez pas de réponse, il se peut qu’il y ait un problème avec votre station. Faites une pause et examinez votre station avant de transmettre à nouveau.

5 – Utiliser la phonétique

Il peut être très difficile pendant un passage très actifs d’entendre et de comprendre correctement un indicatif. L’utilisation de la phonétique standard rendra la compréhension de votre indicatif beaucoup plus facile, ce qui réduit le besoin de répéter la transmission. Cela permet de rendre le QSO plus court, et donne plus de temps  pour les autres. Ce n’est pas une course. Il n’est pas nécessaire d’énoncer votre indicatif trop rapidement.

6 – Les stations rare/portable sont prioritaire

Il est courant que les opérateurs de satellites emportent leur équipement avec eux dans des déplacements en  portables, pour transmettre à partir de locator rares ou d’autres pays DX. La courtoisie doit être faite à ces stations. Elles offrent des locator rares à tous les opérateurs de satellites et ne seront à cet endroit que pour une durée limitée. Si vous entendez une station depuis un locator ou une entité DXCC rare, faites preuve de jugement avant d’appeler des stations dans des grilles plus communes. Si la station plus rare opère avec beaucoup de personnes sur un passage, il est préférable de laisser cette station travailler avec autant de personne que possible. Il y aura toujours une autre passage pour trafiquer avec des stations plus communes. Les informations sur la façon de savoir quand des stations rares seront activées se trouvent sur les sites de l’AMSAT, Twitter ou Facebook.

7 – Utilisez uniquement la puissance minimale requise

Généralement, 5 watts émis via une antenne d’un émetteur  portable  ou d’une antenne directionnelle est largement suffisante pour communiquer avec un satellite FM sur l’ensemble d’un passage d’horizon en horizon.

8 – Travailler les nouvelles stations

Les satellites sont pour tout le monde, et la communauté satellite aime entendre de nouveaux indicatifs  sur les  satellites FM. Les opérateurs de satellites réguliers devraient faire très attention lors d’un passage; Si vous entendez un indicatif qui vous est nouveau, prenez le temps de les appeler. Vous pourriez être le premier QSO satellite de cette station; quel honneur!

Conclusion

Nous espérons que ces lignes directrices permettront à tous les utilisateurs de satellites de coopérer et de partager chaque passage. Nous voulons que vous beaucoup de stations puisse opérer et que vous vous amusiez, mais pas d’une manière qui empêche les autres de passer aussi du bon temps sur les satellites. Soyez de bon « voisin »  et bon gestionnaire des ressource des satellites, et nous pourrons tous nous amuser pendant longtemps.

Source : Texte basé sur  https://www.amsat.org/fm-satellites-good-operating-practices-for-beginning-and-experienced-operators/ – December 11, 2017 by Sean Kutzko

1 réflexion sur « Satellite avec transpondeur FM : Bonnes pratiques pour débutant ou opérateurs expérimentés »

  1. bonne année a toute l’équipe

    il serait judicieux que les radios clubs puissent et faire des démonstrations
    sur l’approche des qso’s via satellites , pour se familiarisé aussi avec ce genre de trafic
    cordialement F4ABQ François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.