L’AMSAT annonce son initiative pour la jeunesse à Hamvention


Lors de son forum Hamvention, le samedi 21 mai, l’AMSAT a officiellement présenté les plans de son initiative pour la jeunesse. En phase de planification depuis deux ans, le programme se déroulera désormais en plusieurs phases.

Frank Karnauskas, N1UW, vice-président de l’AMSAT chargé du développement, a présenté les grandes lignes du programme en déclarant : « L’initiative pour la jeunesse adopte une approche radicalement différente pour initier les jeunes à la radioamateur et aux satellites. Elle aborde les jeunes dans des termes qui sont déjà au cœur de leur vie quotidienne. Qu’il s’agisse du changement climatique, du contrôle de la pollution, de la préservation des ressources naturelles, de la météorologie ou d’une carrière dans les industries de la radiodiffusion ou des transports ou dans l’armée, l’utilisation des satellites est omniprésente dans pratiquement tout ce que nous faisons. Le message que nous adressons aux jeunes est le suivant : « Les satellites dans l’espace nous aident à vivre mieux ici sur Terre ». Une fois que nous avons suscité l’intérêt des jeunes, nous pouvons les engager dans des expériences et des exercices qui utilisent les satellites et la radio amateurs comme « laboratoire » ou « salle de classe ».

« Ce qui est également unique, c’est qu’il s’agit d’un programme communautaire qui met les expériences directement à la disposition des jeunes, de leurs parents et de toutes les organisations de jeunesse. Bien que la promotion de notre programme se fasse par le biais de nos marques commerciales, KidzSat pour les classes de 5 à 7 et BuzzSat pour les classes de 8 à 12, tout le contenu est ouvertement et librement disponible. »

M. Karnauskas a ensuite résumé les principaux éléments de l’initiative en faveur de la jeunesse qui servent de points d’engagement avec les jeunes, à savoir

  • Les sites Web KidzSat.com et BuzzSat.com qui proposent des activités et des exercices adaptés à l’âge des enfants et qui permettent de cultiver les intérêts généraux énumérés ci-dessus et de comprendre comment les satellites jouent un rôle dans notre vie quotidienne. Les activités vont du simple niveau « badge de mérite » à un cours complet sur la météorologie par satellite. Les jeunes participants peuvent obtenir des certificats d’achèvement qui seraient utiles pour l’admission à l’université ou les demandes d’emploi.
  • Un réseau de DTS en ligne servant de stations terrestres pour permettre aux jeunes de recevoir directement des images et des données télémétriques de satellites réels qui passent au-dessus de leur tête. Des activités d’accompagnement guident les jeunes dans le décodage et l’analyse des images et des données. Une flotte de plus de 200 stations terrestres est prévue afin que pratiquement tous les jeunes aient accès à des expériences satellitaires en temps réel. On espère qu’à partir de ce point de départ, un bon nombre d’enfants s’intéresseront au processus de communication et pourront installer leur propre station terrestre à l’aide d’un dongle, voire obtenir une licence de radioamateur.
  • Une flotte de simulateurs CubeSat appelés « Non-Orbiting Earth Science Experiments » (NOESE). Les « oiseaux » NOESE transmettent des télémesures en ligne pour cinq valeurs distinctes associées au changement climatique. Les participants apprendront à télécharger la télémétrie, à la convertir en données utiles et auront la possibilité d’étudier ces informations à court ou à long terme. Les simulateurs NOESE seront déployés avec les stations terrestres SDR de manière à disposer d’un réseau national de points de collecte de données pour un accès local et pour la comparaison.
  • des satellites LEO avec des charges utiles éducatives avancées. Les sites Web, les stations terrestres SDR et les simulateurs NOESE sont tous conçus pour susciter l’intérêt des jeunes pour la radio et l’interaction avec les satellites de l’AMSAT. Surnommée « LOWER » (Lower Orbit Within Everyone’s Reach), cette famille de satellites sera dotée d’une puissance de sortie plus élevée pour faciliter la réception par les débutants. Les charges utiles éducatives seront principalement basées sur l’imagerie en différé et la messagerie numérique, une expérience avec laquelle les jeunes sont déjà à l’aise. Et, bien sûr, ces satellites accueilleront une combinaison de répéteurs FM et de transpondeurs CW/SSB pour une utilisation générale par les radioamateurs.

M. Karnauskas a conclu la présentation en déclarant : « L’initiative pour la jeunesse n’est pas seulement la bonne chose à faire, c’est la chose essentielle. En nous concentrant sur ce que nos statuts nous ordonnent de faire, à savoir faire progresser les compétences et les connaissances scientifiques et éducatives, nous faisons appel à un segment plus large de la société qui peut fournir le soutien financier et les ressources essentielles dont l’AMSAT a besoin pour prospérer. »

Source AMSAT-NA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.