En 2022, aidez à la réception d’un satellite lunaire

Le satellite japonais OMOTENASHI, le plus petit atterrisseur lunaire au monde, sera équipé d’un système de communication en bande X et UHF, mais ne disposera pas de transpondeur en bande amateur. OMOTENASHI est un CubeSat 6U dont le lancement par une fusée SLS de la NASA est prévu dès février 2022. Il aura une durée de mission de 4 à 5 jours. Le nom est un acronyme de « Outstanding Moon Exploration Technologies demonstrated by Nano Semi-Hard Impactor » (technologies exceptionnelles d’exploration de la Lune démontrées par le nanoimpacteur semi-dur). Wataru Torii du club de radio amateur de l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA), JQ1ZVI, a déclaré que les radioamateurs peuvent jouer un rôle dans la collecte des données du vaisseau spatial.

Le vaisseau spatial est composé de deux éléments séparables, tous deux dotés de systèmes de communication indépendants – un module orbital et une sonde de surface. Le module orbital emmènera la sonde de surface sur la lune. Il transmettra des données de télémétrie numérique sur UHF (437,31 MHz). La sonde de surface – l’atterrisseur lunaire – transmettra des données télémétriques numériques ou des données analogiques d’accélération sur trois axes avec modulation FM sur UHF (437,41 MHz). La puissance de l’émetteur sera de 1 W dans les deux cas.

« Si nous réussissons à recevoir le signal UHF de la sonde de surface, nous pourrions connaître les données d’accélération de l’impact sur la lune et le succès de la séquence d’atterrissage », a expliqué Torii.

« Nous disposons déjà d’une station de liaison montante et descendante à Wakayama au Japon – utilisée comme station EME [rebondissement lunaire]. Cependant, si le satellite est invisible depuis le Japon, nous ne pouvons pas recevoir le signal de liaison descendante. Nous avons donc besoin de l’aide des stations de radio amateur du monde entier ». Torii a noté que le système RF de l’atterrisseur ne fonctionne qu’en UHF.

La balise du module orbital émettra sur 437,31 MHz en utilisant PSK31. La balise de la sonde de surface émettra sur 437,41 MHz en utilisant la FM, PSK31 et PCM-PSK/PM

Source :  Amsat-SE, ARRL and OMOTENASHI Project

Coordination IARU : IARU Sat Coordinator (amsatuk.me.uk)

1 réflexion sur « En 2022, aidez à la réception d’un satellite lunaire »

  1. D’après le bilan de liaison publié sur
    https://www.isas.jaxa.jp/home/omotenashi/JHRCweb/jhrc.html
    il faudrait avoir une antenne de réception ayant un gain de 31,6 dB pour recevoir les balises avec un niveau de signal de -147 dBm.
    La modulation PSK31 laisserait ainsi un bilan de liaison de 5,3 dB sur 437,31 MHz.
    Le gain de 31,6 dB ne semble possible qu’avec une antenne ayant un réflecteur parabolique sachant qu’avec un diamètre de 8m mètre le calcul donne un gain de « seulement  » 29 dB avec un lobe de 6 degrés.
    Le radio club F4KLO qui opère le radiotélescope de la Villette dont le diamètre est de 10m est en train de réfléchir à la possibilité de mettre en place une réception sur 435-437 MHz pour cette occasion.
    Les difficultés sont cependant multiples : le faible délai jusqu’au lancement, le financement du matériel (4 antennes yagi, préamplificateurs, support, câbles), la réalisation et le montage des antennes sur le radiotélescope.
    Mais le projet nous paraît constituer un défit intéressant.
    Y-aurait-il des volontaires pour participer ?
    73 à tous de Bernard, f6bvp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.