Bandes 144 et 1240 MHz – Agenda de la CMR-23 – Mise à jour

L’IARU était représentée à la réunion de l’équipe de projet A de la CEPT (responsable de certains aspects de la position de la CEPT pour la CMR-19), qui s’est tenue à Prague du 17 au 21 juin.

Le site Web de la Région 1 de l’IARU rend compte :

Deux points de l’ordre du jour proposés pour la CMR-23, concernant le partage de la bande 1240-1300 MHz avec le système de navigation Galileo et la proposition de la France d’étudier une gamme de fréquences, y compris la bande amateur 144 MHz, pour de futures applications aéronautiques, ont suscité un intérêt particulier.

Les résultats de PTA ne font pas avancer la proposition Galileo, mais il est probable que d’autres discussions auront lieu avant la réunion du Groupe préparatoire de la Conférence en août. Entre-temps, les travaux sur cette question se poursuivront également dans d’autres forums spécialisés de la CEPT. L’IARU continuera d’appuyer cette approche et elle estime qu’il s’agira de la méthode la plus efficace pour mettre au point les directives de partage nécessaires à la protection des opérations Galileo en temps voulu.

En ce qui concerne les nouvelles fréquences aéronautiques (y compris 144-146 MHz), la proposition n’a pas suscité une vive opposition de la part des administrations et a été transmise au Groupe préparatoire de la Conférence (CPG) de la CEPT, qui se réunira en août pour adoption finale.

L’IARU est très préoccupée par toute proposition visant à inclure la bande des 144 MHz dans le point de l’ordre du jour aéronautique proposé et fera tout son possible pour protéger pleinement les intérêts des radioamateurs et solliciter l’appui des organismes de réglementation à cet égard.

La bande 144-146 MHz est attribuée globalement aux services d’amateur et d’amateur par satellite à titre primaire. Il s’agit de la seule bande VHF harmonisée au niveau mondial pour le service amateur et le service amateur par satellite. Il s’agit donc d’une partie importante et largement utilisée du spectre d’amateur avec une vaste base installée d’utilisateurs et de systèmes amateurs terrestres/maritimes et de stations satellites opérationnelles, y compris la Station spatiale internationale (ISS).

Cette bande très utilisée supporte un grand nombre de stations répétitrices, des segments pour les communications terrestres longue distance à signaux faibles et les communications EME (Terre-Lune-Terre), l’utilisation des satellites et des ISS, les services de données, ainsi que les communications terrestres et troposphériques classiques. Le statut primaire de la bande a également permis un certain nombre d’utilisations aéronautiques amateurs, notamment sur les vols habités et les ballons de haute altitude. Tout cela s’appuie sur un large éventail d’équipements commerciaux et expérimentaux, allant des préamplificateurs à très faible bruit pour récepteurs sensibles, aux radios définies par logiciel et aux systèmes de transmission qui peuvent fournir des niveaux EIRP élevés lorsque cela est nécessaire pour surmonter les trajets de propagation à perte élevée.

Compte tenu de la propagation de/vers un aéronef en altitude, il est tout à fait possible que des brouillages préjudiciables aux récepteurs sensibles d’amateur et aux récepteurs de satellites d’amateur soient causés sur un rayon de 1 000 km autour d’un seul aéronef.

L’IARU présentera prochainement un mémoire aux sociétés membres et aux autres parties intéressées, leur demandant de discuter de la proposition française avec leurs administrations bien avant la réunion CEPT-CPG d’août.

Il est possible que la France cherche à introduire dans d’autres organisations régionales de télécommunications (RTO) la même proposition pour étudier la bande 144-146 MHz à des fins aéronautiques. L’IARU présentera sous peu un mémoire afin de permettre aux administrations des pays relevant de ces RTOs de faire des représentations auprès des administrations pour la protection de cette attribution de fréquences d’amateur.

Source: IARU Region 1 http://iaru-r1.org/

Source de l’article complet AMSAT-UK 

The UK Microwave Group Tweeted:
“We hear only one admin (Germany) opposed the 144MHz proposal – no one else.”
https://twitter.com/UKGHZ/status/1142180732493803522

Download the documents from the CEPT CPG Project Team A meeting in Prague June 17-21 from
https://cept.org/ecc/groups/ecc/cpg/cpg-pt-a/client/meeting-documents/?flid=5624

Meeting Minutes https://cept.org/Documents/cpg-pt-a/52280/pta-19-105_minutes-pta-7

France proposes 144-146 MHz for Aeronautical Mobile Service
http://www.southgatearc.org/news/2019/june/france-proposes-144-146-mhz-for-aeronautical-mobile-service.htm

1240-1300 MHz band discussed by CEPT WGFM and CPG/PTA
https://amsat-uk.org/2019/05/31/1240-1300-mhz-band-discussed-by-cept-wgfm-and-cpg-pta/

1240-1300 MHz IARU Region 1 paper PTA(19)069 – RNSS Proposal WRC-19 AI 10
http://rsgb.org/main/files/2019/06/PTA19069_IARU_AI-10_Amateur-GNSS_Final.pdf

Could a new licence class help counter threats at VHF and above?
http://www.southgatearc.org/news/2019/june/could-a-new-licence-counter-threats-at-vhf-and-above.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.