Disparition de Ghislain Ruy-Longépé F1HDD / ON1RG / LX2RG

Souffrant d’un cancer depuis un an et demi,  Ghislain vient de  nous quitter à l’âge de 60 ans le 5 janvier dernier.

Après  des études à l’Ecole Navale, il navigua plusieurs années en tant qu’officier  à bord de bâtiments de surface et de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins. Sa carrière militaire puis civile se déroula principalement  dans le domaine de l’espace militaire et civil (renseignement militaire, télécommunications spatiales, détection et poursuite d’objets spatiaux, développement de satellites).

Il mit des moyens  professionnels (notamment les puissants radars du navire d’essais et de mesures Monge) à disposition de projets de satellites radioamateurs, par exemple pour le sauvetage de Arsène, le premier satellite amateur français  lancé en 1993, puis lors du lancement en 2000 de P3D / AO-40 de l’AMSAT-DL.

Au sein de l’AMSAT-France, il pilota le développement de Breizhsat Oscar 47 et 48, deux satellites jumeaux lancés avec succès par  Ariane 4 avec Spot 5 en 2002.

Impliqué dans la première missions spatiale privée visant la Lune, 4M Tchang’e 5, Ghislain décida la compagnie LuxSpace (groupe OHB) pour laquelle il travaillait en tant que senior system engineer , à embarquer à bord de la mission 4M une charge utile radioamateur qui fonctionna parfaitement et nous permit d’affuter nos  antennes et nos  systèmes de traitement  de signal pour recevoir et décoder les transmissions  numériques lointaines transmises à faible puissance.

Nous publierons une biographie plus détaillée de Ghislain dans la revue Radio-REF du Réseau des Emetteurs français.

Une semaine avant sa mort, nous planchions encore ensemble sur des sujets techniques et scientifiques, par exemple sur l’observation détaillée  des interactions entre météores et atmosphère avec l’aide du radar militaire GRAVES.

Nous garderons de Ghislain le souvenir d’un caractère fort, entier et d’une grande ténacité, qui lui permit de réussir de nombreux projets militaires, civils et amateurs liés à l’espace.

Jean-Louis Rault F6AGR, ancien président de l’AMSAT-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.