Lancement de 5 satellites exploitants les fréquences radioamateur le 28 septembre 2020

Le 28 septembre devrait décoller de Plesetsk une fusée Soyouz. Au moins 22 satellites ont seront à bords. Au moins 5 satellites exploitant les fréquences radioamateur et coordonnés par l’IARU seront à bord.

Il est à noter que dans ce vol plusieurs autres satellites pourraient exploiter les fréquences radioamateurs. Cependant peu de données sont disponibles pour ces satellites. En effet dans certain cas, il ne sont ni déclarés au niveau de l’ITU ni au niveau de l’IARU.

Satellite Balise Fréquence Modes Indicatif
Salsat UHF 435.95 MHz AFSK 1200
AFSK 2400
Netsat-1 UHF 435.6 MHz FSK 9600
Netsat-2 UHF 435.6 MHz FSK 9600
Netsat-3 UHF 435.6 MHz FSK 9600
Netsat-4 UHF 435.6 MHz FSK 9600

Salsat :

La mission SALSAT comprend la charge utile primaire SALSA, qui est un analyseur de spectre pour l’analyse de l’utilisation du spectre à partir de l’orbite terrestre basse. SALSA analyse uniquement la partie du spectre qui est utilisée pour les communications par satellite (par exemple, les bandes de radio amateur). Les bandes de fréquences suivantes seront analysées :

  • VHF : 145,80 – 174,00 MHz
  • UHF : 400,15 – 420,00 MHz et  435,00 – 438,00 MHz
  • Bande S : 2 075,00 – 2 095,00 MHz et 2 255,00 – 2 275,00 MHz

Liens :

Netsat 1-4

Extrait du site https://www.telematik-zentrum.de/en/projects/netsat/

Dans le cadre de NetSat, quatre Cubesat (d’une masse de seulement 4 kg) ont été développés avec les sous-systèmes miniaturisés nécessaires pour permettre des opérations sous la forme d’une formation auto-organisée ; les exemples comprennent des systèmes avancés de détermination et de contrôle d’attitude, de détermination d’orbite, de télécommunication, de propulsion électrique pour le contrôle d’orbite et le maintien de la formation, en particulier aussi des systèmes de contrôle adaptatifs répartis liés à l’auto-organisation en orbite. Cette mission réalise, pour la première fois au monde, un vol en formation de satellites dans une configuration tridimensionnelle. Cela permet d’envisager de futures applications innovantes dans le domaine de l’observation de la Terre.

Liens :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.